Le salon des personnages

    Partagez
    avatar
    Amandyne
    Keep Calm and Write On

    Humeur : Alcoolique
    Date d'inscription : 05/07/2014
    Messages : 38

    Re: Le salon des personnages

    Message par Amandyne le Mer 19 Aoû - 13:12

    Ishra reste pensive. Cet homme doit connaître tant de choses. Elle aimerait lui poser plus de questions mais elle ressent un appel lointain, pourtant distinct. Elle se lève.

    Ishra, nerveuse : Mesdames, Messieurs, je vous souhaite à tous une bonne soirée. Le... devoir m'appelle. à Marlow J'aurais aimé rester plus longtemps, Monsieur.

    A l'attention de l'assemblée, elle s'incline légèrement et quitte le salon.

    Spoiler:
    Note de l'auteur : je reviens après mes vacances ;)
    avatar
    Tanis
    The first of us
    The first of us

    Humeur : Lhamasticocoricot
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 729

    Re: Le salon des personnages

    Message par Tanis le Mer 19 Aoû - 13:17

    Spoiler:
    Bonnes vacances, Maddy !! I love you!
    avatar
    Kean
    Organisateur du Cercle Littéraire
    Organisateur du Cercle Littéraire

    Age : 25
    Humeur : Quem tem alma não tem calma.
    Date d'inscription : 01/07/2014
    Messages : 603

    Re: Le salon des personnages

    Message par Kean le Mer 19 Aoû - 15:06

    Enora à Seamus, amusée : Et donc, votre père ne partageait pas cet avis pour vous courir après ?

    David aura pris un air quelque peu solennel pour serrer la main à Marlow, fier se cette considération. Puis, c'est plus fort que lui, il sourit largement en s'installant, posant son sac sur la table à côté de lui.

    David : Je m'appelle David. Vous venez souvent ici ?

    Il parcourt une nouvelle fois la petite assemblée du regard. Il détaille avec émerveillement la toillette riche et anachronique de Florentyna, puis le sourire rieur d'Enora. Il remarque enfin Seamus quand leurs regards se croisent. Puis il revient sur Marlow. Lui aussi préfère les hommes mûrs ~
    Il sort ensuite de son sac un petit carnet à dessin dans lequel il commence à gribouiller distraitement ce qui devient, au fil des coups de crayon un portait de Florentyna.


    Dernière édition par Kean le Mer 19 Aoû - 15:42, édité 1 fois
    avatar
    Tanis
    The first of us
    The first of us

    Humeur : Lhamasticocoricot
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 729

    Re: Le salon des personnages

    Message par Tanis le Mer 19 Aoû - 15:34

    Seamus (à Enora, d'un air moqueur, à moitié désabusé) : Oh, il ne me courra pas après avant d'en avoir fini avec ses marchandages. J'ai un peu de temps devant moi. Venez-vous souvent ici ?




    Spoiler:
    TU M'AS TUÉE !! C'est quoi ce " ~ " ?! xD
    avatar
    Gina M.
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Date d'inscription : 15/08/2015
    Messages : 448

    Re: Le salon des personnages

    Message par Gina M. le Mer 19 Aoû - 17:38

    Spoiler:
    Bonnes vacances, Amandyne ! A très vite !

    Florentyna avait appris de la bouche d'Enora la raison pour laquelle le barman lui parlait avec cette froideur. Elle n'en tint pas compte et se contenta de répondre, en remarquant au passage que l'homme avait cité le nom de son esclave. Ils avaient donc discuté. Plus que pour de simples indications. Que lui avait confié Jérémie ? Pourquoi ne redescendait-il pas ?

    Florentyna. Oui, bien sûr. Auriez-vous de l'hypocras, s'il vous plaît ? Autrement, je prendrai un clairet. Quant au repas, je prendrai ce que vous avez à proposer, avec une carafe d'eau. Merci.

    Elle écouta ensuite avec intérêt, même un certain émerveillement quand Enora évoquait la cathédrale, le récit de la jeune noble, qui semblait attachée à cet endroit riche d'influences diverses, mais ayant nourri un caractère bien singulier. Ce genre de témoignages portent la comtesse à la rêverie.

    Florentyna. L'on se sent si petit et incultes. Je voudrais découvrir tout cela... Et ces terres semblent donc fonctionner sur des lois toutes différentes ce celles auxquelles je peux être accoutumée. Qui en est à la tête ?

    Elle s'interrompit en entendant Ishra quitter l'établissement et lui rendit son léger salut, avant que son regard ne se mette à voleter de nouveau. D'abord sur le sombre sire à la cane, puis l'adolescent blond qui dessinait - un artiste... intéressant ! elle irait voir plus tard, après avoir reçu son repas et sa boisson - ou encore Marlow, et le garçon brun qui l'intriguait, par son tempérament plutôt rebelle semblait-il, fuyant ainsi son paternel.

    Jérémie avait gagné sa chambre, où il prit place sur le confortable lit - auquel il eut presque du mal à s'habituer durant un petit moment, avant d'apprécier ce moelleux, et la chaleur de la pièce. Il en fit le tour, espérant bientôt rencontrer Annaelle, ou voir à nouveau Ellie, qu'il avait rapidement aperçue. Quel bonheur que ce lieu hors des lois - de celles de Monbrina en tout cas. Puisse cette soirée s'éterniser.
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Humeur : oxfordienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 213

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Mer 19 Aoû - 18:06

    Dante qui n'a aucune envie d'échanger plus longtemps avec la femme qui exploite Jérémie, se contente d'acquiescer en se raclant la gorge. Tant pis s'il ne connaît pas les boissons qu'elle a demandé, elle aura droit à un verre de vin et rien de plus. Le barman s'en retourne vers son comptoir.

    Dante en  posant ses avant bras sur le comptoir: Ellie, tu me prépares un verre de vin, n'importe lequel et un diabolo menthe. Je m'occupe des deux thés.




    Salomé pousse la porte de la cuisine et entre.

    Salomé en voyant Annaelle assise sur le plan de travail: On prépare le repas?
    avatar
    Elijah
    Membre d'honneur
    Membre d'honneur

    Age : 23
    Humeur : Longboard time ! Summer is comming !
    Date d'inscription : 30/04/2014
    Messages : 237

    Re: Le salon des personnages

    Message par Elijah le Mer 19 Aoû - 19:28

    Les lèvres de Marlow s'ourlent d'un sourire approbateur devant l'expression soudainement grave du jeune homme, en lui serrant la main. Lorsqu'ishra prend congé, le vieillard se montre cordial et lui adresse quelques formules de politesse d'usage avant de reporter son attention sur le nouveau venu. Son regard s'attarde brièvement sur lui, puis sur son verre.

    Marlow : "Uniquement si je puis faire affaires ici", serait à défaut d'être la réponse la plus adéquate, la plus sincère sans doute. Ce bar ne peut se targuer que d'un seul charme, celui de ses occupants. Pour le reste tout ici n'est que passable, quand le vin lui-même n'est pas de mauvais goût.

    Le vieil homme s'était adressé, sans vraiment y penser, dans une incroyable franchise.




    Dante en  posant ses avant bras sur le comptoir: Ellie, tu me prépares un verre de vin, n'importe lequel et un diabolo menthe. Je m'occupe des deux thés.

    Perdu dans une mélodie entendu d'elle seule, Ellie oscille quelques instants encore avant de reposer son torchon sur le bar face au visage marqué de dureté de Dante. Un instant elle semble se grandir un peu plus tandis qu'elle observe par dessus son épaule le dos de Florentyna. Elle médite sur les motifs qui fleurissent le riche tissu, se perds en divagations fait de contrées lointaines, d'histoires qu'elle voudrait deviner sous chaque point, de territoire qu'elle pourrait explorer par delà la porte du bar. Elle prends son temps pour savourer ces notes d'excentricités, former ses questions et imaginer les réponses qu'elle pourrait recevoir. Ce n'est qu'alors qu'elle reporte son attention sur Dante pour tenter de percer par son humeur, la personnalité de l'étrangère.
    Le regard sombre de son frère fait voler en éclat ses rêveries, ne lui laissant qu'un goût terreux en bouche. Ellie n'a guère besoin de plus pour abhorrer cette détestable cliente. Alors elle hoche la tête, sors une bouteille sans se soucier de la qualité de ce qu'elle s'apprête à servir, et sers ce fichu verre qu'elle voudrait voir noyer, en ses teintes rougeâtre, le délicat vêtement de Florentyna. Un diabolo rejoint bientôt le plateau.
    Ellie s'approche alors de la table, dans un claquement de mèches blanches furieux,  et après avoir tendu, sans chercher à croiser le regard de Florentyna, sa commande, elle marque un temps d'hésitation. Ne remarquant pas la présence discrète du jeune Seamus, elle dépose le diabolo devant celle plus sombre et évidente d'Andrea. Elle s'en va ensuite prendre commande à la table de Marlow.


    Ellie, machinalement : Je vous sers autre chose?
    Marlow : Dit simplement à Dante, de mettre la note du petit sur la mienne.








    Salomé: On prépare le repas?

    Assise sur le plan de travail la jeune femme avait gardé de sa récente altercation avec Andréa, ce regard furibond dont les casseroles de la cuisine faisait désormais les frais. Son visage ne sembla se détendre que lorsque quelques mèches rousse la tirèrent de ses pensées. Elle descendit alors de son perchoir pour enfiler un tablier.

    Annaelle: J'espère que Dante ne leur a pas promis quelque chose d'extraordinaire, ou bien ils ne seront pas déçu du voyage. Je n'ai pas cuisiné depuis (son regard se fait soudainement plus triste tandis qu'elle murmure d'une voix à peine audible) l'Endymion…
    avatar
    Kean
    Organisateur du Cercle Littéraire
    Organisateur du Cercle Littéraire

    Age : 25
    Humeur : Quem tem alma não tem calma.
    Date d'inscription : 01/07/2014
    Messages : 603

    Re: Le salon des personnages

    Message par Kean le Mer 19 Aoû - 20:29

    Enora profita de l’aparté entre Dante et Florentyna pour répondre au jeune homme.

    Enora : Oh non, c'est bien la première fois. Que marchande votre père ? Ah vous entendre, la situation semble loufoque : lui passionné et vous ennuyé au dernier degré.

    Elle suit ensuite Dante du regard et surprend la brusque animosité d'Ellie qu'elle ne comprend pas. Enfin bien sûr, elle la soupçonne très clairement. Mais pouvait-on réellement en vouloir à Florentyna ? Est-on responsable de l'éducation que l'on reçoit et de ce qu'elle fait de nous ? Est-il nécessaire de lui faire un procès d'hypocrites, où chacun de ses êtres abimés entendent trouver un os à ronger pour vengeance alors même qu'elle a accepté sans broncher de laisser le malheureux jeune homme à sa liberté le temps de son séjour et qu'elle commence à questionner le bien fondé du système dans lequel elle évolue ? Et qui plus est, elle commence à les trouver presque lâche. Ils se seraient sans doute tus si elle n'avait pas pris le taureau par les cornes pour crever l’abcès.
    Elle reporte ensuite son attention sur Florentyna qui reprend, sans se laisse décontenancer.


    Enora : Notre gouvernement est un empire bi-parlementaire féodale et fédérale. Ce qui, rien que par l'intitulé se révèle d'un équilibre assez subtile. L'Empereur dispose, en théorie, d'un pouvoir absolu. Dans le fait c'est surtout la chambre haute du parlement qui exerce le pouvoir législatif et exécutif. La chambre basse étant plus une sorte de défouloir populaire, il faut le dire. L'empire se compose ensuite de tout un tas de subdivisions administrées par la noblesse possédant les terres ou sous tutelle directe de l'Empereur. En plus des trois grand-duchés fédérés. Simple non ? (sourit)



    David écoute avec attention Marlow, suspendant un instant son croquis. Il tique un peut devant le procès assez raide que le vieillard dresse de l'établissement, mais finit par s'en amuser. Il apprécie les tournures qu'il utilise.

    David : Heureusement, je ne bois pas de vin. Un thé, ce n'est pas vraiment un choix risqué ! Tu fais affaire en ce moment ? (Il se mord la joue soudain, et se reprend) Pardon, je voulais dire : vous faites affaire en ce moment ?

    Lorsque Ellie s'approche, il la regarde avec une sorte de fascination devant sa chevelure blanche. Il entend Marlow proposer de payer sa consommation et s'arrache à la contemplation de la serveuse pour adresser un regard entendu avec son compagnon de table. Pour la forme, il meuble un :

    David : Oh, c'est gentil, mais je crois que j'avais assez pour payer pour une fois. Les gens étaient très distraits aujourd'hui... (se fend d'une petite moue innocente)
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Humeur : oxfordienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 213

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Mer 19 Aoû - 20:58

    Salomé attrape à son tour un tablier et le passe avant de rattacher ses boucles rousses en un chignon un peu plus convenable.

    Salomé: Je crois qu'il leur a proposé une omelette et de la salade. Tu connais Dante, niveau cuisine c'est simple et efficace. (Salomé fait une pause et laisse ses lèvres se défaire de son sourire) Shiney,  et les autres ne doivent pas être loin. Je suis sûre qu'ils vont bien. Shiney doit veiller sur eux.



    Dante passe de l'autre côté du comptoir et prépare les deux thés qu'il a promis. Malgré la douleur qui se réveille doucement dans le creu de ses reins, il charge son plateau de deux tasses et deux théières et s'en va servir Andrea et le garçon auprès de Marlow d'une démarche rendue plus raide. Le barman commence par le préadolescent et se croit obliger de préciser "Attention, c'est chaud" comme il a l'habitude de le faire quand il commence à donner sa purée à Cassandre, alors qu'il le sait bien, elle ne le comprend pas encore. Lorsqu'il se redresse après avoir posé sur la table la théière, la douleur lui arrache une grimace mais avant que Marlow ne lui fasse une remarque, il est déjà reparti auprès d'Andrea. Après le service du dîner, il ira se coucher. Ellie gérera la boutique. Il s'acroche à la promesse de son lit chaud et d'une bonne dose d'antidouleur et serre les dents en servant l'amateur de Whisky.
    avatar
    Tanis
    The first of us
    The first of us

    Humeur : Lhamasticocoricot
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 729

    Re: Le salon des personnages

    Message par Tanis le Mer 19 Aoû - 23:27

    Seamus (à Enora, avec une grimace explicite) : Mon père achète et revend toutes sortes de choses. Il s'agit de tissus et de bijoux la plupart du temps, mais il commerce aussi avec quelques marchands d'artefacts prétendument magiques, et parfois de certaines denrées alimentaires. (Il se penche pour attraper le verre déposé sur la table basse et y goûte avec curiosité ; satisfait de retrouver une saveur connue malgré le nom étrange, il se rassoit correctement et reprend :) L'économie ne m'intéresse absolument pas. Ses manœuvres à la limite de l'escroquerie me paraissent un gâchis intellectuel déplorable. (il fait une pause, songeur, avant de confier) Mon père et moi ne nous entendons pas très bien.

    "Tu viens d'élever l'euphémisme au rang d'Art, mon garçon," ricane le Dragon dans son esprit.
    Seamus tâche de garder un visage impassible. Il boit une gorgée de son
    diabolo.

    Seamus (à Enora, poliment) : Et vous-même, comment avez-vous trouvé cet endroit ? (en posant la question, il jette un coup d'œil éloquent à l'homme à la canne, supposant explicitement qu'ils sont venus ensemble - en couple, peut-être ?)
    avatar
    Kean
    Organisateur du Cercle Littéraire
    Organisateur du Cercle Littéraire

    Age : 25
    Humeur : Quem tem alma não tem calma.
    Date d'inscription : 01/07/2014
    Messages : 603

    Re: Le salon des personnages

    Message par Kean le Jeu 20 Aoû - 7:53

    Spoiler:
    Je venais d'écrire une super longue réponse, et ma connexion a plantée. J'ai plus le temps de la réécrire, j'ai les boules, je déteste ce job, je déteste ma vie.

    J'éditerai ce midi.
    Gné.
    avatar
    Gina M.
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Date d'inscription : 15/08/2015
    Messages : 448

    Re: Le salon des personnages

    Message par Gina M. le Jeu 20 Aoû - 9:18

    Spoiler:
    Bon, j'ai quand même envie de faire jouer Jérémie avec tous les autres personnages, héhé. Tant pis, je vais le débloquer, on va dire qu'il va descendre et qu'il mangera en bas.

    Florentyna sentait de plus en plus la raideur générale à son égard. Ce à quoi elle avait été élevée s'avérait donc extrêmement révoltant pour toutes ces personnes du futur. Elle plissa légèrement la lèvre et repartit dans ses réflexions, lorsque Ellie s'approcha d'elle pour lui déposer sa commande - ou plutôt, un verre de vin... L'établissement ne possédait visiblement pas d’hypocras ou de clairet, tant pis. Elle s'apprêtait à la remercier en s'accompagnant d'un petit sourire poli mais s'aperçut que la demoiselle ne l'avait même pas regardée. La comtesse ne prolongerait pas le séjour en cet endroit.
    Heureusement, l'agréable et intéressante conversation d'Enora attira à nouveau sa vigilance, tandis qu'elle portait le verre de vin à sa bouche. La noble retint une grimace. Un vin effectivement de piètre qualité, comme le suggérait Merlow. Tous leurs vins étaient-il ainsi. Ou bien... Geste volontaire ? Peu importait. La comtesse avait compris l'idée et demeurait dans sa retenue de porcelaine, en écoutant Enora.


    Florentyna. (léger rire) Simple ? C'est le moins qu'on puisse dire, oui. Je suppose qu'un tel système doit être une nid de tensions, une poudrière qui pourrait exploser à la moindre étincelle...

    Jérémie, pour sa part, entendait depuis l'étage les éclats de voix et les bribes de conversations enjouées qui lui parvenaient. Tous ces gens qu'il avait vu rapidement en entrant éveillaient chez lui une grande curiosité. Il avisa une dernière fois cette chambre si généreusement offerte pour ce soir. L'esclave y reviendrait dormir aussitôt qu'il aurait mangé, mais choisit de descendre dîner en compagnie des autres clients. Il ne marqua qu'une seconde un mouvement d'hésitation. Sa maîtresse... Cependant, le jeune homme se rassura aussitôt. Dante, Samoné, Enora s'étaient montrés de son côté. La comtesse ne lui ferait rien en leur présence. Peut-être pourrait-il profiter de sa soirée ? Décidé, l'esclave ferma avec précaution la porte de la chambre, pour ne pas réveiller Cassandre qui dormait non loin. Il descendit - d'un pas timide et discret - les marches de l'escalier conduisant à la pièce principale.
    avatar
    Kean
    Organisateur du Cercle Littéraire
    Organisateur du Cercle Littéraire

    Age : 25
    Humeur : Quem tem alma não tem calma.
    Date d'inscription : 01/07/2014
    Messages : 603

    Re: Le salon des personnages

    Message par Kean le Jeu 20 Aoû - 20:21

    David remercie d'un large sourire Dante qui lui apporte son thé, amusé de la précaution qu'il prend à l'avertir de la température de la boisson. Mais ce sourire se voile bien vite devant l'expression de douleur qui commence à tendre les traits du barman. Cependant, il ne dit rien au risque de se montrer intrusif. Sa mère lui répète suffisamment de ne pas agacer les autres avec ces questions. Il hésite un instant à lui prendre le plateau des mains pour l'aider à servir l'homme à la canne, et reporte son attention sur Marlow, attendant peut-être que ce dernier lui donne la permission d'aider Dante ou ne lui explique ce qui n'allait pas.

    Andrea remarque lui aussi le raidissement de l'ancien déporté. Le dos ou les reins. Mais il penche pour la seconde solution. Il marche encore, et les injections collent mieux à un problème rénal. Un cancer peut-être ? La chimiothérapie détruit bien souvent ces organes. Ou bien l'injection d'autre substance impossible à drainer faites lors de la captivité dont parlait Salomé.


    Andrea, à Dante : Vous devriez vous assoir un instant.

    Enora s'étire les jambes en repensant à son voyage chaotique dû à l'état délabré de la voirie.

    Enora : Je suis arrivée ici totalement par hasard en vérité. Je cherchais un établissement hors de la périphérie de la ville. Assez éloigné pour qu'on... ne le reconnaisse pas (elle désigne d'un regard discret Andrea. Elle reprend après un petit instant) Je comprends pour votre père. Ce ne doit pas être plaisant d'avoir à chercher ailleurs une figure qui inspire le respect. (Puis à Florentyna) Vous supposez bien ! Et votre royaume ? Son expansion est récente c'est cela ? Comment était-ce avant ?

    Elle remarque ensuite Jérémie, qui revient timidement dans la salle principale, et lui adresse un sourire chaleureux destiné à le mettre à l'aise et à l'informer de la liberté et de la sécurité qui est la sienne en ces lieux.

    Enora : Heureuse que vous vous joignez à nous monsieur, nous allons bientôt diner ! Et n'ayez crainte, la contesse Florentyna et vous même êtes égaux en droits ici.
    avatar
    Gina M.
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Date d'inscription : 15/08/2015
    Messages : 448

    Re: Le salon des personnages

    Message par Gina M. le Jeu 20 Aoû - 21:31

    Florentyna. (à Enora) Oh, récente... disons, dès que Der Ragascorn est monté sur le trône. Il a attendu deux ou trois ans, puis s'est mis à agrandir le pays. Il enchaîne les annexions depuis bientôt deux décennies. J'ignore comment était le Royaume avant, je n'étais point de ce monde, mais de ce que j'en ai pu apprendre, il semble que le monarque précédent était faible et a fait perdre stupidement à Monbrina certaines de ses ressources. En arrivant au pouvoir, Der Ragascorn a prétendu relever le pays. Ainsi tout le monde l'a suivi. (Elle avait précisé cela non sans un soupçon de scepticisme dans la voix)

    Ce fut alors qu'elle entendit Andrea proposer au barman de s'asseoir. Il souffrait visiblement. Elle glissa un regard vers lui. En effet il se tenait raide. La douleur sans doute le dardait. Avant qu'elle n'ait commencé à réfléchir à ce qui pourrait l'aider, elle se figea en apercevant son esclave, de nouveau présent dans la grande pièce. La comtesse écouta Enora, tout en détaillant non sans surprise les nouveaux habits qui vêtaient le grand jeune homme. Elle acquiesça aux propos de la noble : Jérémie était libre ce soir. La noble se contenta ensuite de regarder Jérémie et s'oublierait à cela.
    Pour la première fois, le visage de ce dernier afficha plus qu'un timide sourire, mais devint radieux. Il inclina la tête à l'attention des deux jeunes femmes, puis se tourna vers Enora.


    Jérémie. (à Enora, d'abord surpris de cet affranchissement provisoire, puis très ému) Oh... Merci beaucoup, Madame. Je m'appelle Jérémie. A qui ais-je l'honneur ?

    Il remarqua alors que Dante a de plus en plus de mal à faire son service, qu'il souffrait du dos. Des restes, certainement, des expériences concentrationnaires et pseudo scientifiques. Servir en ayant mal, Jérémie ne connaissait cela que trop bien... Et Dante venait d'en faire tellement pour lui. S'il pouvait lui rendre un peu la pareille.

    Jérémie (à Dante) Si je peux te donner un coup de main, n'hésite pas...
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Humeur : oxfordienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 213

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Jeu 20 Aoû - 21:52

    Livide, Dante ne chercha pas à lutter contre la proposition aimable d'Andrea. Il tira une chaise et se laissa tomber dessus en essayant d'ignorer tant la douleur que la nausée qui commençait à le saisir. Le barman lève la tête vers Jérémie et se force à sourire pour toute réponse.


    Dernière édition par Salomé Wilde le Jeu 20 Aoû - 22:21, édité 1 fois
    avatar
    Gina M.
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Date d'inscription : 15/08/2015
    Messages : 448

    Re: Le salon des personnages

    Message par Gina M. le Jeu 20 Aoû - 21:59

    La comtesse s'était levée, avait préparé de l'au et des serviettes, espérant qu'un peu de fraîcheur aiderait à atténuer le malaise qui commençait à gagner le barman. Jérémie lui apporta cela.

    Jérémie. (bien décidé à permettre à Dante de se reposer) Je peux prendre le relais. (Il avait déjà repéré les cuisines, et pourrait sans problème aider à servir dans la grande salle ce qu'Ellie, Annaelle et Salmé préparaient.)
    avatar
    Tanis
    The first of us
    The first of us

    Humeur : Lhamasticocoricot
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 729

    Re: Le salon des personnages

    Message par Tanis le Jeu 20 Aoû - 22:14

    Seamus (remarquant le coup d'œil vers Andrea, avec un sourire complice) : Je comprends le besoin de discrétion.

    Il fronce les sourcils avec contrariété à la seconde phrase d'Enora, mais décide de ne pas y réagir.

    Il hoche la tête vers Jérémie en guise de salutations lorsque celui-ci arrive à leur hauteur.
    avatar
    Kean
    Organisateur du Cercle Littéraire
    Organisateur du Cercle Littéraire

    Age : 25
    Humeur : Quem tem alma não tem calma.
    Date d'inscription : 01/07/2014
    Messages : 603

    Re: Le salon des personnages

    Message par Kean le Ven 21 Aoû - 9:23

    Enora écoute le discours de la comtesse à propos de la montée au pouvoir de ce Der Ragascorn. Rien que ce nom lui semble tout un programme.

    Enora : On peut dire qu'en quelque sorte, il a pour le moment réussit d'un point de vue économique. Reste à voir ce qui en sortira humainement...

    Elle rend un sourire radieux à l'esclave dont le ravissement et la surprise sincère sont communicatives.

    Enora : Vous pouvez m'appeler Enora, cela sera plus simple Jérémie.  

    Puis elle assiste au malaise de plus en plus affiché de Dante et se penche vers lui après avoir lancé un regard alerté à Andrea, comme s'attendant à ce qu'il sache comment réagir.

    Enora à Dante : Doit-on avertir votre épouse ?

    Andrea observe toujours Dante qui s'est sans doute assis non loin. Définitivement les reins pense-t-il en voyant le barman pâlir, de toute évidence nauséeux. Il remarque l'insistance d'Enora à son égard et hoche légèrement la tête négativement. Qu'est-ce qu'elle croit ? Il n'est pas médecin à la fin.
    David suit la scène de loin avec inquiétude, prêt à bondir sur ses pieds s'il faut aller chercher quelqu'un comme il entend Enora le proposer.
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Humeur : oxfordienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 213

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Ven 21 Aoû - 9:30

    Dante ne desserre pas les lèvres et après un regard vers Jérémie, acquiesce à la proposition d'Enora.




    En cuisine, Salomé commence à préparer les oeufs pour le dîner.
    avatar
    Tanis
    The first of us
    The first of us

    Humeur : Lhamasticocoricot
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 729

    Re: Le salon des personnages

    Message par Tanis le Ven 21 Aoû - 11:06

    L'adolescent observe le malaise de Dante avec un intérêt dénué de compassion. Fort de ses bonnes manières, il ne posera cependant aucune question indiscrète malgré sa curiosité. Il termine son diabolo-menthe et repose le verre sur la table basse devant lui.

    "Le temps d'un petit entraînement ?" s'enthousiasme Roghart.
    "Hors de question, proteste-t-il en pensée. La lady n'a pas réagi quand j'ai parlé de babioles magiques, mais ça ne veut pas dire qu'ils la toléreront ici."

    Après un temps d'hésitation, il ajoute : "Et je ne veux blesser personne."
    Le Dragon se renferme alors dans un silence boudeur.


    Dernière édition par Ethelinda le Ven 21 Aoû - 14:18, édité 1 fois
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Humeur : oxfordienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 213

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Dim 23 Aoû - 13:31

    Spoiler:
    Dante a vraiment très mal au rein, Escla :P il va pas tarder à tourner de l'oeil!
    avatar
    Elijah
    Membre d'honneur
    Membre d'honneur

    Age : 23
    Humeur : Longboard time ! Summer is comming !
    Date d'inscription : 30/04/2014
    Messages : 237

    Re: Le salon des personnages

    Message par Elijah le Dim 23 Aoû - 15:09

    David : Heureusement, je ne bois pas de vin. Un thé, ce n'est pas vraiment un choix risqué ! Tu fais affaire en ce moment ? Pardon, je voulais dire : vous faites affaire en ce moment ?
    Marlow: Rien qui ne puisse vous concerner, jeune homme.

    Le vieillard suspend bientôt sa conversation à la vu du calepin. L'esprit de Marlow se met à errer au milieu des esquisses de David, vers un autre lieu, une autre époque, sans que ne lui parvienne les échos de conversations alentours. En sentant l'intérêt de David pour la blancheur de ses cheveux, Ellie chercha son regard, prête à l'affronter pour peu qu'il ose laisser entendre le moindre commentaire à ce sujet.
    David : Oh, c'est gentil, mais je crois que j'avais assez pour payer pour une fois. Les gens étaient très distraits aujourd'hui... (se fend d'une petite moue innocente)
    Les paroles de David le traversèrent sans l'atteindre. Sa méditation ne s'entrecoupe que de vague mouvement en direction de son verre. Il le porte à ses lèvres, le repose, le porte à ses lèvres et continue ce manège bien après qu'il se soit vidé. Il ne sent pas le regard que lui lance Ellie, comme inquiété de voir un ces lieux un nouvel ivrogne, pas plus qu'il ne remarque la brusque douleur qui traverse celui de Dante. Presque comme sur une scène de théâtre aux accessoires factices, il se remet à savourer un alcool inexistant, perdu dans une scènette de son passé.




    Ellie continua de déambuler quelques instants encore entre les tables, perdu dans la mécanique de gestes qu'elle copiait et recopiait à la perfection depuis plusieurs mois déjà. Cette routine permettait à son esprit d'enfin vagabonder vers d'autres lieux, tout en lui assurant sa pitance et un toit. La jeune femme laisse à nouveau claquer ses mèches blanches lorsqu'elle passe devant Jérémie et lui adresse même un sourire en coin, au souvenir de sa présence à l'étage. Son sourire  radieux lui plait.
    La lividité du visage de Dante se communiqua alors au sien, lorsque son regard croise le sien. Un mélange d'inquiétude pour sa santé et de peur pour sa propre survie, se taille violemment un passage sur ses traits, tandis que le plateau vide retombe lourdement sur le sol. Ellie ne cherche pas à le ramasser. Elle observe la scène et attends. Elle voit Dante acquiescer à la proposition d'Enora. Alors elle prends la direction de la cuisine.

    Ellie : Je vais chercher Salomé.


    La jeune femme entre alors en cuisine sous le regard interrogateur d'une Annaelle perdu dans un nuage de farine alors qu'elle tente des crêpes en guise de dessert.
    Ellie, murmure une fois parvenu à hauteur de la médecin : Sally, c'est Dante.
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Humeur : oxfordienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 213

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Dim 23 Aoû - 18:39

    La jeune médecin laisse échapper le couteau qu'elle tient. Un instant elle cherche dans le regard inquiet d'Ellie la réponse qu'elle connaît déjà.

    Salomé, dans un murmure: il fait une crise.

    Ce n'est pas là une question. Elle sait très bien que ça ne peut-être que cela. Dante était stable depuis un moment et l'un comme l'autre, ils savaient que ça allait revenir. Salomé n'atatend pas la réponse d'Ellie. Elle s'essuie rapidement les mains sur son tablier et remonte quatre à quatre les marches menant au salon. Elle ouvre la porte sans aucune retenue, la faisant claquer contre le mur et rejoint la silhouette de Dante, dont le visage blême tente un sourire rassurant qui se fait rapidement rictus douloureux.
    avatar
    Kean
    Organisateur du Cercle Littéraire
    Organisateur du Cercle Littéraire

    Age : 25
    Humeur : Quem tem alma não tem calma.
    Date d'inscription : 01/07/2014
    Messages : 603

    Re: Le salon des personnages

    Message par Kean le Dim 23 Aoû - 20:48

    David observe un instant Marlow d'un air gêné. Est-ce qu'il bug ? Puis il voit Ellie repartir en trombe vers les cuisines d'où ressort aussitôt après une femme rousse dont l'inquiétude tire les traits. Il se fait petit, mais s'approche de Florentyna et du groupe d'adulte pour voir s'il peut aider, laissant Marlow a ses souvenirs psychomoteurs. Il remarque l'hésitation de l'autre adolescent, ou quelque chose qui s'en rapproche sur son visage. Des petits mouvements de regard qui lui donne l'impression que le garçon converse, négocie avec lui-même.

    Enora décroise les jambes et se redresse. La situation du couple la touche, et elle aimerait faire quelque chose, se sentir utile. Le spectacle de la souffrance de Dante lui serre le cœur.

    Enora à Salomé d'une voix tendue : Avez vous besoin d'assistance ?

    Andrea se contente de boire son thé en suivant la scène d'un œil las. Probablement que ce gars là est déjà foutu. Il regarde Ellie et se dit que si sa physionomie ne le trompe pas et qu'elle est bien de sa famille, elle devrait songer à lui offrir un rein.


    Dernière édition par Kean le Lun 31 Aoû - 13:22, édité 1 fois
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Humeur : oxfordienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 213

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Dim 23 Aoû - 21:58

    Salomé pose rapidement une main sur le front de Dante pour juger de sa température et commence à déboutonner la chemise de Dante pour l'ausculter. Le barman lança un regard réticent à sa femme, sachant ce qu'elle allait dévoiler au reste de l'assemblée, mais la douleur le laissa sans réagir et bientôt les tatouages marquant tout son dos se dévoilèrent dans leur suite de chiffres et de mots retraçant son long calvaire dans les camps.

    Aux paroles d'Enora, Salomé releva la tête et répondit: Peut-être pour l'aider à monter dans notre chambre.

      La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 23:31