Le salon des personnages

    Partagez
    avatar
    Elijah
    Membre d'honneur
    Membre d'honneur

    Age : 24
    Humeur : Longboard time ! Summer is comming !
    Date d'inscription : 30/04/2014
    Messages : 60

    Re: Le salon des personnages

    Message par Elijah le Mar 25 Sep - 21:58

    Spoiler:
    I love you! Merci
    avatar
    Kean
    Organisateur du Cercle Littéraire
    Organisateur du Cercle Littéraire

    Age : 26
    Humeur : Quem tem alma não tem calma.
    Date d'inscription : 01/07/2014
    Messages : 666

    Re: Le salon des personnages

    Message par Kean le Ven 28 Sep - 10:22

    Spoiler:
    Je fais finalement sortir Arcade, j'ai peu d'intérêt à jouer avec lui si jeune finalement, et le twist temporel avec Caleb est pas si agréable que ça xD


    Caleb s'amuse des remarques d'Alyosha sur son âge et sur les enfants. Sa cigarette vacille sur son sourire, mais tient bon.

    Caleb : Je ne vous le fait pas dire. Vous en avez deux, c'est cela ?

    Il y a quelque chose d'agréable et de drôle dans les bavardages de cette femme. Elle ne s'écoute pas parler, mais les pensées coulent de sa bouche emporter par les mots qu'elle ne semble pas savoir contenir. Quelque chose de vivant sans doute, mais aussi quelque chose de presque hémorragique.

    Lorsqu'elle évoque sans le savoir Clémente, Caleb étouffe un rire aiguë presque hystérique, qu'il transforme en moue faussement douloureuse.

    Caleb : Charmante, assurément, mais vous savez, il y a des clichés qui s'avèrent parfaitement exacts. Quand on aime l'océan, on a du mal à trouver beaucoup d'attrait au mariage. Surtout, lorsqu'il s'agit d'un arrangement raisonnable et politique et non d'un choix personnel et amoureux. (Il ajoute sur le ton de la plaisanterie) Elle ne m'encourage plus tant à arrêter depuis qu'elle sait que fumer donne le cancer.

    À ce moment là, un jeune garçon s'approche du porche. Il s'arrête à bonne distance d'Alyosha et de Caleb, semblant hésité, puis s'avance finalement jusqu'à eux. Son âge, sa mise et son visage sont en tout point similaire à ceux d'Arcade. Seule son entrée est plus commune. Il s'excuse devant les deux adultes avec une discrétion calme, et entre dans le salon.

    Arcade voit Sarah s'excuser et redescendre en cuisine, la tête pleine de ses tracasseries. Il n'insiste pas, et quand Salomé propose un jeu, il redresse la tête. Mais il n'a pas le temps de demander si ce sera un jeu de cartes, que Joshua entre à son tour dans la pièce. Un vaste soupire de soulagement quitte sa poitrine alors qu'il fond sur son jumeau et le serre dans ses bras. Il s'exclame quelque chose dans une langue qui flirte entre l'espagnol, le tzigane et l'arabe dans ses sonorités, mais ne ressemble définitivement à rien. Joshua semble pourtant comprendre, car il sourit à son tour, tout en observant minutieusement les visages de Dante et Salomé, puis celui de Yunna.

    Arcade, en relâchant son frère et s'adressant aux aubergistes : Je suis désolé, il faut que je rentre. Merci pour votre accueil généreux, et... pardon pour votre nez...

    Il prend une petite voix désolée, mais c'est un peu surjoué.
    Joshua hausse un sourcil, ayant du mal à croire que son frère ait pu blesser un homme de la stature de Dante. En quittant la salle, Arcade adresse un large sourire à Yunna.


    Lorsque les jumeaux arrivent sur le porche, Arcade prend soin de passer derrière Alyosha pour maintenir une belle distance de sécurité entre Caleb et lui.

    Caleb, hélant le chapardeur : Attend gamin.

    Il sort d'une poche intérieure de sa veste son portefeuille et trois billets qu'il tend à Arcade.

    Caleb : Ma montre.

    Arcade reste un moment interdit devant la somme élevée que le tend l'homme qui a le flingue, mais il se remet vite de son émotion et lui tend la montre d'une main, tout en saisissant prudemment, mais vivement les billets de l'autre. Lorsque l'échange est fait, il prend la main de Joshua et se hâte de disparaître le long de la route. Dans ses poches, s'entrechoquent les quelques couverts et le pourboire de Sarah qu'il a chouré derrière le bar.

    Caleb, finalement amusé et satisfait d'avoir récupéré sa montre : Voyez, vous n'avez pas à rougir : à côté de celui-là, votre fille est une image sainte.

    Spoiler:
    Et ça me fait rire sachant que Caleb est le père d'Arcade xD Vraiment, bravo l'éducation !
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 25
    Humeur : cambridgienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 237

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Sam 29 Sep - 14:10

    Quelque chose dans les soucis qui assombrissent le visage de Sarah lorsqu'elle quitte le salon pour la cuisine attriste Salomé. Elle ne sait pas si elle devrait la retenir. Elle ne veut pas la brusquer alors, elle ne dit rien et se retourne à nouveau vers les enfants.

    Salomé ( dans un froncement de sourcils): Un cluedo? C'est un nouveau jeu?

    La porte s'ouvre à nouveau derrière elle et le comptoir pour laisser redescendre Dante et son visage débarrassé des traces de sang. Il a passé une chemise dont les manches longues masquent les tatouages et pour partie sa prothèse. Il tend bientôt un pull à sa femme qui l'enfile aussitôt. La maille plus serrée du vêtement que ne l'était sa chemise souligne davantage les courbes encore modestes de son ventre sans pour autant laisser maintenant de doutes sur son état.

    Dante: Cassy est couchée. Elle n'a même pas bronché quand je l'ai déposée dans son lit. Je crois avoir entendu du bruit dans la chambre d'Armaël, il doit être réveillé. (Le barman laisse son regard glisser vers Yunna et Arcade, sentant venir les activités ludiques de garderie.) Vous alliez faire quoi?

    Salomé n'a pas le temps de répondre qu'un nouveau gamin entre. Dante étouffe un grognement en reconnaissant le visage d'Arcade sur cette nouvelle silhouette. Un sale gosse lui suffisait amplement, en avoir deux à surveiller risque de venir rapidement à bout de sa patience... Mais à peine son esprit formule-t-il cette pensée qu'Arcade se jette au cou de son jumeau et fait ses au revoir. Peu convaincu par ses excuses, Dante lui adresse un signe de tête. A ses côtés, Salomé se montre plus expansive.


    Salomé: Faites attention et prenez soin de vous!

    La porte se referme sur Salomé, Dante et Yunna, maintenant seuls dans le salon.

    avatar
    Elijah
    Membre d'honneur
    Membre d'honneur

    Age : 24
    Humeur : Longboard time ! Summer is comming !
    Date d'inscription : 30/04/2014
    Messages : 60

    Re: Le salon des personnages

    Message par Elijah le Dim 30 Sep - 21:40


    Sarah Thelme


       


    Sarah est comme les tableaux qu'elle peint, ce soir. Une simple représentation codifié de ce qui doit être, plutôt qu'une expression personnel. Elle est la serveuse au tablier, qui s'enquiert des commandes, nettoie des verres et aides en cuisine en espérant ramasser du pourboires. Et cela lui convient pour le moment. C'est une façon pour elle, de garder le contrôle. Baliser son environnement. Échapper pour un temps à une réalité qu'elle devra pourtant affronter.

    En disant oui à Jore, Sarah ne s'est senti ni heureuse. Ni triste. Il n'y eut ni soulagement, ni appréhension. Cette nouvelle étape dans leur relation, n'était que la continuité logique de ce qui était. Un choix qu'elle réalisait en pragmatique, qui n'espérait rien de plus que ce qui lui avait été donné : instant de joie, affections et respects qui constituaient un espace stable et sécuritaire. Jore avait été l'équilibre salvateur dans sa quête de sens. Une dissonance à laquelle se rattacher. Une force tranquille auprès de laquelle se rééquilibrer. Et cela lui était suffisant. Une suffisance qui lui faudrait maintenant défendre auprès de ses parents et pour lesquels Sarah ne trouvait pas les mots.

    Alors en remontant de la cuisine, Sarah attends derrières l’entrebâillement de la porte : les départs, les échanges et les aurevoirs qui ramènent la tranquillité dans la pièce. Elle ne la pousse que pour se confier. Rejoindre le couple. Poser une main sur le bras de Salomé.

    Sarah se saisit alors d'un verre inutilement sec pour être essuyé, et laisse entendre à demi-mot pour Salomé.

    - Jore m'a demandé en mariage, ce soir. J'ai répondu oui.

    La déclaration est frontal, comme Sarah. Description concise de ce qui avait été. La mise à distance ne lui en est que plus simple. Il n'y a plus d'espace pour penser au père. A la mère. A ce qui s'en suivra. Et c'est très bien comme ça.


    Spoiler:
    Si je dépasse le délais de réponses, ou bien vous ralentis, laissez moi juste un petit creux où m'insérer et sautez mon tour. Faisons simplement comme si "la question venait tout juste d'être posé" à l'instant où Sarah vous réponds - en évitant si possible de lui attribuer des silences ou de long temps de réponses. De mon côté je sauterais probablement des réactions/passerais sous silences des événements pour rester dans la même temporalité que vous, mais les prendrais néanmoins en considération dans les réponses qui suivront. Cela m'évitera ainsi de devoir combler mon absence par d'immense réponses que je ne pourrais malheureusement faire. C'est ce qui me semblerait être la meilleure solution pour que je puisse continuer sans pour autant vous ralentir. Je ne prendrais pas ombrage si mon tour saute, donc n'hésitez pas à le faire. Est-ce que cela vous conviendrez ?


    --- ? ---

    Suchen

    La peinture est la face visible
    de l’iceberg de ma pensée.
    - Dali

       
    AVENGEDINCHAINS
       

    Contenu sponsorisé

    Re: Le salon des personnages

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 22 Oct - 9:51