Le salon des personnages

    Partagez
    avatar
    Elijah
    Membre d'honneur
    Membre d'honneur

    Age : 23
    Humeur : Longboard time ! Summer is comming !
    Date d'inscription : 30/04/2014
    Messages : 237

    Re: Le salon des personnages

    Message par Elijah le Lun 17 Aoû - 18:34

    note de l'auteur:
    J'ai un peu de mal à jouer Marlow, toutes mes excuses par avance

    Ishra : Monsieur, j'ignore qui vous êtes mais je vous apprécie déjà ! Même si, je crois, la vie n'est pas une scène de théâtre, j'aimerai pouvoir écrire mon propre destin.

    Marlow relâche enfin sa main et porte à ses lèvres son verre. Il prends le temps de savourer cet alcool mauvais pour le simple plaisir de camper un peu plus le personnage, avant de le reposer.

    Marlow: Cela ne tiens qu'à vous ma chère. Prenez une plume et un peu de papier ou bien simplement donnez-vous les moyens de le faire.

    Ishra : Cependant, ma situation n'est pas la plus à plaindre. Voyez cette dame... Elle a tout, comme moi sans doute. Mais l'homme qui l'accompagne... On dirait qu'il n'est rien, à peine plus important qu'un meuble. Alors peut-être devrai-je cesser de me plaindre, non ? (se tournant vers l'endroit où a disparu Annaelle) Et je pense ne pas avoir autant souffert que la moitié des gens ici.

    Le regard de Marlow se fait plus sombre tandis qu'il suit celui de cet étrangeté ailé. Très vite il s'efforce de détourner les yeux et reprends plus jovial

    Marlow : Nous ne souffrons simplement pas tous des mêmes maux. Le tout est d'y faire face car le reste du monde ne le fera pas pour vous.






    C'est alors que rebondit contre les murs du couloir le claquement de quelques mèches blanches. Avec cette hésitation et méfiance qui ne l'avait jamais véritablement quitté, malgré les attentions de Dante, Ellie laisse apparaître son visage puis son corps tout entier pour venir l'adosser contre l'encadrement de la porte. Ce petit bout de femme cherche ses yeux étrangement semblable, s'y accroche puis s'en échappe.

    Ellie : Je vous ai entendu.

    Ce fut tout ce qu'elle dit et elle attend, sans trop s'avoir quoi exactement à moins qu'elle ne le sache pertinemment justement. Elle s'inquiète pour lui, autant qu'il l'inquiète mais elle ne l'avouera pas. Ellie voudrait le voir crever à des milieu de lieux d'elle, pour oublier ce qu'elle n'est pas: humaine. Mais ce frère imposé par le destin, ce morceau de malchance, elle y tiens. Alors elle reste là et elle attends, un geste de lui, un geste envers le clone qu'elle n'a jamais choisit d'être. Le reste du monde ne l'intéresse pas, cet étranger (Jérémie) y compris.


    Dernière édition par Esclarmonde le Lun 17 Aoû - 19:38, édité 2 fois
    avatar
    Tanis
    The first of us
    The first of us

    Humeur : Lhamasticocoricot
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 748

    Re: Le salon des personnages

    Message par Tanis le Lun 17 Aoû - 18:57

    Satisfait, Seamus s'assoit dans le grand fauteuil, prenant soin de s'installer tout au fond du siège. Ses pieds se balancent dans le vide, mais il n'est plus aussi petit qu'à huit ans - ou ce fauteuil n'est pas aussi large que celui de la maison. Dans les deux cas, il a l'air moins ridicule malgré sa petite taille. Il prête ensuite attention aux conversations qui l'entourent ; il n'est pas sûr que l'intervention d'un enfant serait bien vue, mais rien ne l'empêche d'écouter.


    "Ça parle de hiérarchie entre humains. Un sujet qui nous est familier, n'est-ce pas ?"

    Il esquisse un sourire à cette remarque, portant le regard sur la robe de la dame - une duchesse ? comtesse ? - à qui s'adresse la lady face à lui. Remarquant le bar derrière elle, il se demande brièvement s'il pourrait s'essayer à commander quelque chose, sans trop se faire d'illusions. Son père était bien trop connu dans la région pour que le tavernier accepte de lui offrir un quelconque alcool.

    "Et il aura raison. Pense à ton foie."
    avatar
    Amandyne
    Keep Calm and Write On

    Humeur : Alcoolique
    Date d'inscription : 05/07/2014
    Messages : 38

    Re: Le salon des personnages

    Message par Amandyne le Lun 17 Aoû - 19:10

    Ishra remarque le changement d'attitude et lui adresse un sourire poli.

    Ishra : Sans doute avez-vous raison... N'en parlons plus ! Vous semblez être un homme lettré. Seriez-vous professeur ? Ecrivain peut-être ?

    Ishra remarque à peine l'arrivée de l'enfant. Marlow la passionne plus que quiconque dans cette pièce.
    avatar
    Gina M.
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Date d'inscription : 15/08/2015
    Messages : 452

    Re: Le salon des personnages

    Message par Gina M. le Lun 17 Aoû - 19:33

    Jérémie suivit Dante en écoutant attentivement son sombre récit, non sans regarder au passage avec tendresse et mélancolie les vêtements d'enfant lorsqu'ils entrèrent dans la chambre conjugale. Le brun garda d'abord un respectueux silence devant ces confidences. Une expression douloureuse passa sur son visage lorsqu'il entendit parler de ventes, de travail forcé, d'essais scientifiques plus que douteux.

    Jérémie. De l'argent. Toujours. Et un pseudo progrès pour tout justifier... J'espère que la suite t'a apporté mieux.

    Un léger sourire se peignit sur son visage : Dante semblait entouré, peu disposé à se laisser abattre, et très heureux auprès de sa famille. Une certaine admiration anima le regard de l'esclave, devant cet homme apparemment bon et valeureux. Puis il se perdit un instant en des pensées plus sombres. Sa famille... Qu'advenait-il de la sienne ? Le jeune homme détourna le regard et se contenta d'enfiler un pantalon et un T-Shirt, qui lui allèrent plutôt bien.

    Jérémie. Merci ! (Un temps) Tu vis de ce bar à présent ?

    Au rez de chaussée, la très jeune comtesse écouta les arguments que développait Enora avec une certaine vivacité. Elle plissa légèrement le front en entendant parler de défaite. L'homme à la tête de son royaume semblait invincible, intouchable, victorieux depuis des décennies. Il se faisait donc servir par une propagande religieuse l'honorant de suprématie et de droit divins. Mais Rome et ses milliers d'esclave n'avait-elle pas chuté ? Nul ne pouvait réellement connaître les plans du Ciel. Cette supériorité demeurait peut-être fragile. Tout serait donc ainsi fragile et hasardeux ? A quoi se raccrocher ? Elle avait toujours ressenti cette gêne devant ce qu'elle apprenait, sans parvenir à la définir clairement et ayant souvent préféré s'en protéger. Pour elle. Pour sa famille et son devoir.

    Florentyna. (rêveuse) Je comprends ce raisonnement. Il me semble en avoir croisé très rapidement de semblables déjà esquissés dans l'Antiquité, mais ce ne sont point ceux-là les plus mis en avant. Ma connaissance en est furtive et hasardeuse, j'espère me pouvoir pencher davantage sur de telles théories. Jadis j'étais sûre de mes connaissances. Je sais de moins en moins ce qui me convainc depuis... peu importe. (un temps) De quel royaume et de quels temps venez-vous ? La fréquentation de ce lieu est d'une diversité fascinante.

    Elle esquisse un léger sourire pour saluer Ellie qui venait d'apparaître, aussi bien que la remarque de Seamus, visiblement intéressé par la conversation. Cet étrange enfant dégageant beaucoup de réserve, de noirceux et de pondération éveille sa curiosité.
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Humeur : oxfordienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 213

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Lun 17 Aoû - 20:03

    Dante tourna la tête vers la porte de la chambre lorsque la voix d'Ellie se fit entendre. Face à ce visage qui rappelait en sa mémoire celui de sa véritable soeur et ce malgré les cheveux blancs l'entourant, le barman sourit.

    Dante: Te voilà. Je pensais que tu étais allée faire un tour. (puis reportant son regard sur Jérémie qui vient d'enfiler ses nouveaux vêtements). Et bien, cela te va mieux que ce que je pensais! (puis en désignant la jeune femme d'un geste de la main) Jérémie, voici Ellie, ma soeur. Et en effet, je vis ici. Pour le moment du moins. Le bar permet de nourir tout le monde et il semblerait qu'avec Salomé nous ayons donné naissance à un petit monstre qui mange comme quatre!


    Salomé s'éclipse discrètement et quitte le salon pour rejoindre l'étage où elle va coucher Cassandre. Bientôt, elle sourit à la vue d'Ellie dans le couloir, sachant que Dante n'est pas loin.
    avatar
    Kean
    Organisateur du Cercle Littéraire
    Organisateur du Cercle Littéraire

    Age : 25
    Humeur : Quem tem alma não tem calma.
    Date d'inscription : 01/07/2014
    Messages : 608

    Re: Le salon des personnages

    Message par Kean le Lun 17 Aoû - 22:47

    Enora regarde Salomé s'éloigner avec son enfant, et elle sourit en voyant la petite bavouiller dans son sommeil au rythme de sa respiration endormie. Elle revient ensuite à sa conversation avec la comtesse.

    Enora : Je viens du Sainte Empire d'Orcé. Plus précisément du Grand-duché de Primaël où nous sommes légèrement moins mégalomaniaques. De quelle époque ? Euh, eh bien, XXIème siècle. Et vous ?

    Puis elle se tourne vers l'adolescent qui s'est installé près d'elle.

    Enora : Désirez-vous quelque chose peut-être ? Vous sembliez essoufflé tout à l'heure.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Le salon des personnages

    Message par Invité le Lun 17 Aoû - 23:14

    Grand et maigre, sa main osseuse serrée sur un long bâton qui balaie le sol devant lui comme la canne blanche d´un aveugle, l´homme entre dans la salle. Sur son visage, la lumière dessine des ombres qui voilent ses yeux. Il avance, le bois de sa canne tinte contre les pieds des chaises, fauteuils et tables. Son pas, modéré mais sûr, se dirige vers le bar. La lumière change sur son visage, les voiles d´ombre se lèvent et révèlent deux rondelles de fer rouillé fichées dans ses orbites. Né sans yeux ? Énucléé ?

    Le Binoclard : Une bière. Brune.
    avatar
    Tanis
    The first of us
    The first of us

    Humeur : Lhamasticocoricot
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 748

    Re: Le salon des personnages

    Message par Tanis le Lun 17 Aoû - 23:59

    Seamus (souriant à Enora) : Oh, je vous remercie. J'ai en effet couru avant de découvrir cette enseigne. Je ne l'avais jamais vue auparavant, et je dois dire que l'endroit... semble intéressant. (Ses yeux détaillent le nouveau venu en même temps qu'il prononce les deux derniers mots. Il ajoute ensuite d'un ton poli :) Je m'appelle Seamus.

    Il n'était pas dit que son père ait à se plaindre de son manque de manières en public.

    Dans son esprit, la voix ricana à cette pensée.
    avatar
    Gina M.
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Date d'inscription : 15/08/2015
    Messages : 452

    Re: Le salon des personnages

    Message par Gina M. le Mar 18 Aoû - 10:18

    Jérémie laissa tinter un léger rire à la plaisanterie de Dante concernant l'appétit de sa petite Cassandre. Puis il hocha légèrement la tête à la vue de Ellie, lorsque le barman la lui présenta.

    Jérémie. Enchanté, Ellie. Je m'appelle Jérémie.

    L'esclave entendit des pas approchant dans le corridor. Salomé, sans doute, à qui il n'avait pas encore parlé.

    Florentyna ne montra que peu de surprise, restant toujours aussi droite et statuaire, lorsque la jeune femme dit venir du... futur ? L'endroit semble si hors du temps et de l'espace...

    Florentyna. Du XXIe siècle ? Je comprends mieux certaines choses. Pour ma part je suis née en 1597, et mon royaume est celui de Monbrina. J'ignore si cela vous évoque quelque chose, moi même j'ignorais jusqu'à l'existence du vôtre. (Elle dit cela non sans fascination, comme à chaque nouvelle découverte attisant son intérêt)

    Entra alors l'homme sans yeux, se repérant du bout de sa canne. La comtesse s'était apprêtée à la saluer de son habituelle petite révérence ornée d'un sourire, mais s'apercevant de sa cécité, elle choisit le son de sa voix.

    Florentyna (avec distinction) Bonsoir, Messire.

    Elle hocha au passage la tête à l'intention de Seamus qui venait de s'approcher et de se présenter.
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Humeur : oxfordienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 213

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Mar 18 Aoû - 10:51

    Salomé rejoignit la chambre et après un sourire amical pour Ellie, elle entra dans la pièce et gratifia à son tour l'esclave d'un sourire tout aussi doux.

    Salomé, alors que s'accroche sur elle le regard rendu tendre de Dante: Bonjour, je suis Salomé, l'épouse de Dante mais vous devez déjà le savoir. J'espère que vous vous sentirez chez vous ici. Si vous voulez prendre un bain ou une douche, n'hésitez pas à utiliser notre salle de bain, elle est juste à côté. Je vais aller vous préparer un bon repas chaud. (puis, ses yeux glissant avec douceur vers le regard de Dante) Je vais coucher Cassandre.

    Le barman acquiesce et se lève. Il rejoint sa femme et embrasse le front de sa fille avant de faire de même avec celui de Salomé.

    Dante: Je retourne au salon m'occuper des clients. Jérémie, vas te reposer si tu veux, Annaelle ou Ellie te monteront ton repas.

    Dante presse l'épaule de Salomé sous sa main et adresse un clin d'oeil à Ellie avant de s'en retourner vers le salon.
    avatar
    Elijah
    Membre d'honneur
    Membre d'honneur

    Age : 23
    Humeur : Longboard time ! Summer is comming !
    Date d'inscription : 30/04/2014
    Messages : 237

    Re: Le salon des personnages

    Message par Elijah le Mar 18 Aoû - 11:22

    Marlow qui avait remarqué la fascination qu'il exerçait sur Ishra, s'en délecta.

    Ishra : Sans doute avez-vous raison... N'en parlons plus ! Vous semblez être un homme lettré. Seriez-vous professeur ? Ecrivain peut-être ?

    Marlow (dans un murmure aussi énigmatique que complice) Je suis un peu de tout  ça à la fois. (il reprend cette fois avec une simplicité factice) Je suis acteur de théâtre.


    Bien que toujours adossé à la porte, la position d'Ellie changea bientôt lorsque Dante l'appela "soeur", pour reprendre dans un geste mimétique l'une de celle qu'aurait  pu avoir Dante. Elle ramène ses bras contre sa poitrine, défiant Jérémie de lui retirer ce lien fraternel en la rabaissant au statut de clone. Lorsque Dante fait les présentation, elle prend le temps de détailler Jérémie avec curiosité.

    Jérémie. Enchanté, Ellie. Je m'appelle Jérémie.

    Ellie ne réagit pas à ses paroles. Non parce qu'elle se défit de lui, mais parce qu'elle ignore comment y répondre. Alors elle acquiesce dans un geste emprunté à Jérémie quelques instants plus tôt. Une dernière fois elle le dévisage, gravant dans sa mémoire ses traits, puis l'oublie. Son monde se limite pour le moment à ce couple. Lorsque Dante quitte la pièce en lui adressant un clin d'oeil, ses traits se radoucissent et elle emboite son pas en venant chercher timidement sa main, comme pour se rassurer.

    Note de l'auteur:
    Ellie sera plus bavarde avec Jérémie à son deuxième passage avec son repas. :3

    Ellie, murmure alors méchamment à Dante, en descendant les marches : Et les autres, elles sont tes soeurs aussi ?

    Elle cherche son regard, avec cette angoisse d'une profonde déception.


    Dernière édition par Esclarmonde le Mar 18 Aoû - 19:28, édité 1 fois
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Humeur : oxfordienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 213

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Mar 18 Aoû - 11:39

    Dante plonge ses mains dans les poches de son tablier pour se soustraire à ce besoin tactile d'Ellie qu'il a du mal à gérer. Lorsque le regard de la jeune fille croise le sien, il le soutient sans ciller.

    Dante
    , d'un ton sans appel: Non.

    Dante n'ajoute rien et pousse la porte à côté du comptoir, d'un coup d'oeil il constate l'arrivée d'un gamin et celle de l'aveugle qui vient de demander une bierre. Dante passe alors derrière le bar et attrape une pinte qu'il place sous un des tuyaux de la tireuse. Lorsque la mousse menace de déborder, il retire le verre et le place sur le comptoir en faisant suffisamment de bruit pour que l'aveugle le localise.
    avatar
    Tanis
    The first of us
    The first of us

    Humeur : Lhamasticocoricot
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 748

    Re: Le salon des personnages

    Message par Tanis le Mar 18 Aoû - 19:19

    Atissa !:
    Seamus n'a pas bougé de son fauteuil ;)

    XXIe siècle ? L'expression n'éveille que la curiosité chez l'adolescent, qui se manifeste dans un haussement de sourcil. Un temps différent ? Le futur ? Quel étrange endroit que ce salon... !

    "Regarde par-là... Celle-ci a des ailes dans le dos..."

    Seamus tourne la tête vers Ishra, mais n'affiche aucune surprise. Il a déjà aperçu de telles créatures dans les grimoires de sa mère. Il reporte son attention sur le couple près de lui. L'homme à la canne semble plongé dans ses pensées, fixant des yeux la couverture tachée de son livre.

    Il se penche légèrement en avant, essayant d'apercevoir le titre, mais son mouvement n'est pas vraiment discret.
    avatar
    Kean
    Organisateur du Cercle Littéraire
    Organisateur du Cercle Littéraire

    Age : 25
    Humeur : Quem tem alma não tem calma.
    Date d'inscription : 01/07/2014
    Messages : 608

    Re: Le salon des personnages

    Message par Kean le Mar 18 Aoû - 20:00

    Enora prend un moment pour rassembler l'ensemble de ses cours de géographie et d'histoire. Monbrina ? Un royaume ?  Non, cela ne lui dit rien.

    Enora : Le vôtre m'est tout autant inconnu. Qui sait ce qui les sépare en plus du temps. Et donc, comment est-ce ? (Puis à Seamus) Enchantée, je suis Enora. Après quoi courriez-vous donc ?

    Elle observe ensuite l'homme aveugle qui tâtonne dans le salon. Mais devant sa demande brusque et à peine cordiale, elle décide de ne pas le saluer.
    Andrea surprend la curiosité du gamin, et darde sur lui le regard implacable dont il a le secret. Mais il lui laisse la possibilité d'entrevoir le titre.
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Humeur : oxfordienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 213

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Mar 18 Aoû - 20:44

    Dante se racle la gorge et quitte le comptoir pour s'avancer à la hauteur du gamin.
    Dante, sans un regard pour Andrea: Tu veux boire quelque chose? (puis en portant son regard sur Florentyna) Je vous sers aussi?

    Dante attend leur réponse et laisse un instant son regard glisser vers Andrea, puis il le reporte vers Florentyna dont il attend une réponse. Mais avant qu'lle ne dise quoique ce soit, il laisse échapper un léger soupir et sans regarder Andrea laisse entendre des paroles qui ne peuvent que lui être adressées: Je vous présente mes excuses pour toute à l'heure, ainsi que pour le comportement d'Annaelle. C'était stupide.


    Dernière édition par Salomé Wilde le Mar 18 Aoû - 21:54, édité 1 fois
    avatar
    Kean
    Organisateur du Cercle Littéraire
    Organisateur du Cercle Littéraire

    Age : 25
    Humeur : Quem tem alma não tem calma.
    Date d'inscription : 01/07/2014
    Messages : 608

    Re: Le salon des personnages

    Message par Kean le Mar 18 Aoû - 21:24

    La porte s'entrouvre doucement. Une moitié de visage se glisse dans l'encadrement. Puis, d'un mouvement un peu plus assuré, le battant s'ouvre totalement sur la silhouette tricheuse d'un jeune adolescent, à qui il est difficile de donner plus de douze ans. Tricheuse car un épais sweet-shirt vient dessiner une carrure qui n'existe pas encore, et des bottes noires mangent ses mollet encore fins et asexués. Outre cet accoutrement qui manque de distinction, une chevelure blonde pousse sauvagement sur son crâne, trop longue pour un garçon, trop verticale pour le commun des mortels. Pourtant, si ce début de portrait n'est pas vraiment flatteur, il plane sur son visage quelque chose de lumineux, quelque chose qui, plus tard, brûlera fort. Pour ce moment, c'est un soleil timide, endormi, qui s'étire sur son sourire espiègle et timide, qui se reflète dans son regard vert et curieux.

    David : Bonsoir.

    Il s'avance timidement dans cette assemblée d'adultes, cherchant celui auquel il pourra s'attacher. Celui qu'il apprivoisera. Son sac en toile, qu'il porte en bandoulière bat ses reins à chaque foulée tant il semble chargé. Il remarque alors Marlow, et plus surprenant encore, Ishra. C'est donc vers eux qu'il se dirige.

    David, avec une petite moue qui vient naturellement sur son visage très mobile : Excusez moi, mais je ne connais personne, est-ce que je peux m'assoir ici ?


    Andrea ne relève pas tout de suite que c'est à lui que Dante s'adresse. Il lève donc un regard interloqué devant les excuses de ce dernier, ne s'attendant plus à ce qu'il lui adresse la parole, encore moins pour revenir sur les évènements précédents. Pour une fois, il ne sait pas quoi répondre et se sent plutôt gêné. Plusieurs possibilités se présentent à lui... Un "vous êtes barman, je n'attendais rien d'intelligent de votre part" par exemple. Mais il ne le pense pas et il est trop pris au dépourvu pour que la réplique passe.

    Andrea : Euh. D'accord. (Un temps, où il détourne le regard, avant de tenter avec humour). Je suppose que ça ne donne pas le droit à un troisième whisky ? (Il ajoute précipitamment, voyant le regard noir que lui lance Enora) Je plai-san-te.
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Humeur : oxfordienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 213

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Mar 18 Aoû - 22:07

    Dante laisse échapper l'ébauche d'un sourire en répondant: Non, pas de troisième whisky. Mais je peux vour proposer un cigare. Histoire d'enterrer convenablement la hache de guerre.
    avatar
    Kean
    Organisateur du Cercle Littéraire
    Organisateur du Cercle Littéraire

    Age : 25
    Humeur : Quem tem alma não tem calma.
    Date d'inscription : 01/07/2014
    Messages : 608

    Re: Le salon des personnages

    Message par Kean le Mar 18 Aoû - 22:11

    Andrea, amusé : Vous me tenter avec un ancien démon... Un thé russe fera l'affaire. (Puis un peu plus bas) Merci.
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Humeur : oxfordienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 213

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Mar 18 Aoû - 22:16

    Dante cherche pour la première fois depuis son retour dans le salon le regard d'Andrea et répond, lui aussi amusé: Vous aussi vous avez arrêté. Va pour un thé russe. Je ne suis pas sûr qu'il soit de très grande qualité. Saly dit qu'il est bon mais ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas bu un vrai thé.

    Entendant le "merci" d'Andrea, le barman répond par un sourire gêné.
    avatar
    Elijah
    Membre d'honneur
    Membre d'honneur

    Age : 23
    Humeur : Longboard time ! Summer is comming !
    Date d'inscription : 30/04/2014
    Messages : 237

    Re: Le salon des personnages

    Message par Elijah le Mar 18 Aoû - 22:27

    Ellie glisse ses mains dans ses poches en sentant Dante se dérober à son contact. Elle n'insiste pas, dans le fond elle sais déjà qu'elle n'a pas le droit à cette proximité là. La jeune femme laisse alors son regard s'accrocher au sien, sans vraiment d'espérance. Sa moue se fait à nouveau méfiante et elle attends. Parce qu'attendre est encore ce qu'elle fait de mieux. C'est sa façon dans le fond, de laisser au reste du monde une dernière chance de l'étonner.
    Dante, d'un ton sans appel: Non.
    Le soulagement se lit à nouveau brièvement sur ses traits avant de disparaître sous un masque plus farouche, dès lors qu'ils quittent l'obscurité des escaliers pour la lumières tamisé du vieux bars. Malgré sa taille proche de celle de Dante, elle semble soudainement perdre de sa carrure pour se faire plus petite qu'elle ne le peut vraiment. Le bruits de la salle lui déplait. Avant même de se poser sur elle, ces regards qu'elle devine la hante et la détruise petit à petit. La jeune femme se glisse alors derrière la protection du bar et commence à essuyer quelques verres pour seconder Dante.


    EDIT : Marlow tendit sa main vers David, pour le saluer d'un geste ferme avant de reprendre tranquillement position contre le canapé.
    Marlow : Marlow. Installez-vous, petit ?


    Dernière édition par Esclarmonde le Mer 19 Aoû - 12:51, édité 4 fois
    avatar
    Tanis
    The first of us
    The first of us

    Humeur : Lhamasticocoricot
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 748

    Re: Le salon des personnages

    Message par Tanis le Mar 18 Aoû - 22:37

    Le nom et l'auteur du livre lui étaient inconnus. C'était peu banal, puisqu'il avait déjà feuilleté l'intégralité de la bibliothèque du Temple. Une édition limitée, peut-être ?

    "À mon avis, il y a plus qu'un décalage temporaire entre tous ces personnages..." siffla Roghart dans son esprit.


    Seamus (esquisse un sourire poli en surprenant le regard d'Andrea) : Pardonnez ma curiosité. La lecture est un passe-temps que je pratique à l'occasion. (désigne la couverture tachée) Voilà qui est fâcheux. Si ce n'est pas indiscret, que lui est-il arrivé ?

    À la question de Dante, il est un instant désarçonné par le tutoiement.

    "Autres temps, autres mœurs ?" suggère le Dragon avec un amusement évident.
    "Dois-je le tutoyer en retour ?"
    "Restes-en à tes acquis."


    Seamus : Avec plaisir. Je suppose que vous serez réticent à servir une quelconque liqueur à un enfant, alors je prendrai une simple boisson gazeuse. N'importe laquelle sera parfaite.
    avatar
    Gina M.
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Date d'inscription : 15/08/2015
    Messages : 452

    Re: Le salon des personnages

    Message par Gina M. le Mar 18 Aoû - 23:50

    Spoiler:
    Ah, mince, Ethe, je croyais qu'il avait bougé tout en se présentant. ^^

    Jérémie. Enchanté, Salomé. Oui, Dante m'a parlé de vous. (ses yeux brillèrent à la mention d'un bon repas, et d'un bain. L'émotion le gagna) Volontiers, merci pour tout. (Il regarda au passage avec beaucoup de tendresse la petite Cassandre endormie dans les bras de sa mère s'apprêtant à la mettre au lit.) Qu'elle est belle, cette petite ogresse. (le grand brun avait dit cela avec un ton très doux et un léger sourire, en s'accompagnant d'un regard vers Dante, dont venait la plaisanterie quant à l'appétit du poupon.)

    L'esclave acquiesca ensuite à la proposition de Dante. Quoique les autres occupants du salon éveillaient sa curiosité, il ne préférait pas y redescendre tout de suite et se retrouver avec sa maîtresse. La fatigue du reste lui plombait les jambes. Il gagna sa chambre et attendra la venue d'Annaelle ou Ellie. Jérémie nota d'ailleurs la complexe relation de cette dernière avec Dante, à la fois très fusionnelle, presque possessive, mais souhaitant se distinguer.

    Florentyna (à Enora, se remémorant, à mesure qu'elle parlait, de paysages et monuments, aussi bien que de ses savoirs théoriques) Oh, il serait difficile de décrire brièvement Monbrina. Le royaume est... très vaste, et riche à tous les sens du terme. Le roi n'a cessé de l'agrandir pour en diversifier au mieux les ressources. Mais ce n'est point ce qui m'intéresse le plus. Les quelques voyages que j'ai pu mener m'ont donné à découvrir beaucoup de chefs d’œuvres - de l'Artiste, comme des architectes humains. J'en souhaiterai voir toujours plus. (moins embarquée dans ses rêveries, et curieuse) Et vous, quelle image vous laisse votre contrée ?

    Dante était alors redescendu à son poste et lui proposait de lui servir de quoi se sustenter. L'appétit se lut dans son regard, alors que ses gestes restaient toujours aussi mesurés.

    Florantyna. Volontiers, Messire. J'ai grand faim, et soif.

    Elle surprit le bref échange entre Andrea, Dante et Enora. Visiblement, l'homme à la canne péchait un peu trop auprès de Dionysos, ce qui avait le don d'exaspérer la noble, qui le surveillait. Quels mauvaises idées pouvait-il bien avoir à noyer ainsi dans l'alcool qu'il se refusait sagement ce soir ? Au passage, la comtesse salua d'un agréable petit sourire l'entrée d'un autre très jeune homme, à la chevelure sauvage et au corps fluet. Le discours très distingué de l'enfant au bar la surprit également. Elle tendit l'oreille à la conversation voisine, portant sur la lecture.
    avatar
    Kean
    Organisateur du Cercle Littéraire
    Organisateur du Cercle Littéraire

    Age : 25
    Humeur : Quem tem alma não tem calma.
    Date d'inscription : 01/07/2014
    Messages : 608

    Re: Le salon des personnages

    Message par Kean le Mer 19 Aoû - 8:49

    Andrea se tourna vers Seamus qui regardait toujours son livre et l'interrogeait sur son vécu. Il répondit très simplement et sans portait trop d'intérêt à la question.

    Andrea : Aujourd'hui on lui a renverser du café dessus. Avant cela... Disons qu'il a vécu plusieurs vies avec plusieurs porteurs.

    Enora écoutait Florentyna décrire l'expansion et l'enrichissement de son royaume. Assurément, si cela permettait à une jeune femme de voyager et de découvrir le monde, ce n'était pas tout à fait une mauvaise chose.

    Enora, cherchant dans ses souvenirs, les yeux levés vers un coin du plafond : Ce qui me vient en premier quand je pense à Primaël, c'est l'océan. Il nous borde, nous coupe et nous relit au monde bien plus que notre relation à l'Empire. Je me souviens du chantier navale de la famille de mon père, mais aussi de la ville d'Androit et de sa cathédrale qui est... Une merveille de finesse et de lumière. Nous avons un sorte de tempérament aussi, vous voyez. Une vision du monde qui ne se calque pas sur celle de nos voisins. Et en même temps ce mélange d'influences apportées par bateau de contrées lointaine nous pousse à la curiosité et à la découverte. Je crois qu'on aime ou qu'on n'aime pas Primaël. L'un ou l'autre vraiment. Il faut avoir une âme sauvage et franche pour y trouver sa place.

    David entendit quelque bribes de conversation, et surtout les commandes de boissons faites auprès de Dante. Il tenta d'accrocher le regard de celui-ci avant de demander en fouillant dans sa poche pour trouver un peu de monnaie :

    David : Je voudrais bien du thé aussi, s'il vous plait.
    avatar
    Salomé Wilde
    The first of us
    The first of us

    Age : 24
    Humeur : oxfordienne
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 213

    Re: Le salon des personnages

    Message par Salomé Wilde le Mer 19 Aoû - 9:47

    Dante acquiesce en entendant la demande du garçon blond et propose au gamin assis avec Andrea: un diabolo-menthe, ça te dit?
    Le Barman se retourne alors vers Florentyna et son regard se fait plus dur.

    Dante, non sans rudesse et avant que Florentyna ne réponde à Enora: Excusez-moi mais je ne suis pas Jérémie, je ne connais pas vraiment vos goût pour étancher votre soif, alors, vous voulez boire quoi?


    A l'étage, Salomé sourit à la remarque du jeune homme. Cassandre quant à elle, profondément endormie ne s'offusque pas de se faire traiter d'ogresse. La jeune mère attend que Jérémie ait quitté la chambre pour coucher le bébé dans son berceau. Arrachée à la chaleur des bras de sa mère, Cassandre couine sans ouvrir les yeux mais après quelques énergiques coups de pieds et des caresses de sa Maman, elle sombre à nouveau dans le sommeil. Salomé quitte alors la chambre, laissant une peluche en forme de lapin veiller sur la sieste de sa fille.
    La rouquine descend ensuite l'escalier mais ne s'arrête pas sur le palier menant au salon. Elle préfère descendre encore une série de marches pour rejoindre Annaelle en cuisine.
    avatar
    Tanis
    The first of us
    The first of us

    Humeur : Lhamasticocoricot
    Date d'inscription : 02/07/2014
    Messages : 748

    Re: Le salon des personnages

    Message par Tanis le Mer 19 Aoû - 12:09

    Spoiler:
    J'ai oublié de préciser, Seamus a les cheveux noirs et courts, des yeux bleus, et là, il porte une chemise crème, un pantalon noir et des bottes.

    Et j'ai oublié de répondre à Enora ! x)

    Seamus hoche la tête à la réponse d'Andrea. La réponse évasive et le ton détaché de l'homme lui suggéraient de ne pas insister. Pas qu'il soit véritablement intéressé de toute manière. Il se renfonce dans le fauteuil et observe les autres personnes présentes.

    Dante : un diabolo-menthe, ça te dit ?

    Ignorant totalement ce que pouvait être un "diabolo", mais rassuré sur la présence de menthe, il répète que ce sera parfait.

    Seamus (à Enora, à sa question sur les raisons de sa course) : En réalité, je ne poursuivais rien, je tentais plutôt d'échapper à la surveillance de mon père. Il a des affaires à régler en ville, et j'ai pensé qu'il aurait été malséant de faire part de mon ennui à ses collaborateurs. (Il a un sourire amusé en pensant à la probable réaction des adultes à l'entente ses sarcasmes, mais n'en dit rien.)

    Il note ensuite l'arrivée du garçon blond, et espère que celui-ci n'aura pas l'idée de venir faire ami-ami. Il n'a jamais vraiment apprécié les bavardages des jeunes de son âge...

      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 23:44